de Thierry Bonneau

Hahala de Thierry Bonneau aux Editions Lajouanie

Yves Haubert, un ingénieur jurassien qui cherche un sens à sa vie, débarque au Cameroun pour travailler au sein d’une ONG. Il est rapidement soupçonné de chercher à mener des actions subversives contre le pouvoir en place. Lavé de ces accusations, il est ensuite arrêté par les gendarmes pour une histoire de trafic de stupéfiants. Il ne doit son salut qu’à l’intervention de l’attaché de sécurité intérieure auprès de l’ambassade de France et d’une avocate bamiléké. Le Français va enfin pouvoir rejoindre son poste, dans l’ouest du pays. Un certain Bishop, personnage aussi exalté que sanguinaire qui n’est pas sans rappeler le colonel Kurtz, héros d’Apocalypse Now, ne va pas faciliter son installation…

Wahala est un mot de créole anglophone, parlé dans certaines régions du Nigeria et du Cameroun. Il trouve ses origines dans le haoussa, langue vernaculaire africaine, elle-même inspirée de l’arabe. Wahala signifie malheur, peine, peur, terreur.

Chefferies, rebelles, sécessionnistes, anglophones, coutumes, guerres tribales, rois, sauvagerie, folie, abjection sont les maîtres mots de ce passionnant roman. Aussi trépidant et instructif qu’inquiétant.

 

18,00 € Ajouter au panier

bouton ouvrage version numerique 999

Extraits
L'Auteur
Fiche technique

«  –  Nos frères bamilékés sont un peu… comment dire… les enfants terribles de la grande famille camerounaise. Ils sont même un peu rebelles, parfois  ! Ah oui, des enfants terribles  ! Avez-vous des enfants, monsieur Haubert  ? Oui  ? Donc vous savez bien que, parfois, même dans une famille unie, certains enfants font des bêtises. Il faut alors que les parents prennent des mesures pour le bien commun, quitte à se montrer sévères…  »

***

«  Killer, le balafré, est connu. C’est un ancien sous-officier. Il a déserté il y a une dizaine d’années. Pendant quelque temps, il a disparu des radars puis a reparu un jour en RCA, dans les rangs d’un groupe anti-balaka. Pendant trois ans, il a sillonné la RCA et s’est battu sur tous les fronts contre l’armée, les ex-selekas, les privés qui gardent les mines de diamants. C’est à cette période qu’il a pris ce coup de machette et a gagné cette jolie cicatrice qui lui barre la tronche. Est-ce à cause de ça  ? Toujours est-il que ce type est un malade de la machette. Il adore couper les têtes et les membres…  »

Thierry Bonneau

Thierry Bonneau a 60  ans. Officier de gendarmerie, il a servi en métropole, dans les territoires d’outre-mer et en Afrique. Il vient de passer quatre ans au Cameroun, en tant qu’attaché de sécurité intérieure à l’ambassade de France à Yaoundé. Il est, depuis peu, à la retraite, avec le grade de colonel.

 

Parution : 27 août 2021

Prix : 18,00 euros

Format : 13 cm x 19 cm.

360 pages

EAN : 978-2-37047-1802

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
TOUT ACCEPTER
TOUT REFUSER
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner