La gloire de mon grand-père

De Maurice Rougemont

gloire-grand-pere-maurice-rougemont

NOIRMOUTIER ET LA GRANDE GUERRE !
100 ans après, il découvre les malles de son grand-père,
officier mort pour la France en 1917

Préface de Philippe Delerm
 
Longtemps, l’hôtel Barré de la Grange, sur la place de l’Hôtel de Ville de Noirmoutier fut habité par une vieille demoiselle, Lise-Rose Rougemont, dont nombre de Noirmoutrins se souviennent. Toute sa vie, elle avait conservé les souvenirs de son père, le commandant Maurice Rougemont, tué d’une balle dans la poitrine le 21 mars 1917 près de Noyon dans l’Aisne. Dans le grenier de ma tante, ses malles d’officier étaient dans l’état où l’armée les avait restituées à la famille, pleines des objets usuels, émouvants et dérisoires. Combien de temps un paquet de cigarettes entamé, une paire d’étriers rouillés pourraient-ils encore avoir un sens ? Et pour qui ? Ne pouvant répondre à ces questions, j’ai voulu en garder une dernière trace. Maurice Rougemont

Tirage limité : 200 exemplaires numérotés et signés par l'auteur

20,00 €

Extraits

Prochainement

Egalement dans notre catalogue

Newsletter

Sky Bet by bettingy.com