Je m'appelle requiem et je t'…

de Stanislas Petrosky

je m appelle requiem et je t stanislas petrosky

Moi, vous ne me connaissez pas encore, mais ça ne va pas tarder. Je m’appelle Estéban Lehydeux, mais je suis plus connu sous le nom de Requiem. Je suis curé, ça vous en bouche un coin ?

Oubliez tout ce que vous savez sur les prêtres classiques, je n’ai rien à voir avec eux, d’autant que j’ai un truc en plus : je suis exorciste. Je chasse les démons.

Bon pas tous, parce que je dois d’abord gérer les miens, surtout quand ils font du 95 D, qu’ils dandinent du prose et qu’ils ont des yeux de biche.
Chasser le diable et ses comparses n’est pas de tout repos, je ne vous raconte pas. Enfin si, dans ce livre.

Ah, un dernier détail : Dieu pardonne, moi pas…

Egalement aux Editions Lajouanie : Dieu Pardonne, lui pas !

18,00 €

≡ Cet ouvrage au format numérique (ebook)

Extraits

« Ah ce que je peux me marrer quand je suis coincé dans la guérite et que les bourgeoises viennent se soulager la conscience, tu n’imagines même pas. Ça va de celle qui suit un régime et qui se goinfre de gâteaux discrètement dans les chiottes à celle qui planque sa flasque de raide, voire de quoi se repoudrer le nez, dans la chasse d’eau. Il y a aussi la lubrique qui se chatouille l’abricot avec ce qui lui tombe sous la dextre… »

* * *

« – Tor, tu connais ?
– Oui, et tu as une adresse à taper du genre point onion point to ?
– Exactement, c’est quoi ?
– Le côté obscur, le Darknet, là-dessus tu es invisible, ils ne laisseront aucune trace.
– Je fais quoi ?
– Rien… je m’en occupe… »

* * *

« En causant d’attirer les regards, tu verrais la rombière qui s’approche… Une dondon boudinée dans son body fluo choisi deux tailles – voire trois – en dessous. J’ai l’impression de voir une pub pour Michelin, tellement elle empile ses pneus. Cette bonne femme pachydermique porte des bagouses énormes et des lunettes Cartier surdimensionnées qui lui donnent une tête de mouche à merde. »

Newsletter

Sky Bet by bettingy.com