Dieu 2.0, la papesse on line

d'Henri Duboc

dieu 2 0 henri duboc

Paris 2053. Dans un futur pacifié, abîmé par le réchauffement climatique et maladivement dépendant d’Internet, Gabriel dirige Memoriam, cimetière universel online qui conserve les souvenirs visuels et sonores des trépassés. Un hacker légendaire vient annoncer à ce croque-mort numérique que la civilisation est à deux doigts de verser dans l’obscurantisme…
Rôdent autour de ces deux héros de drôles de paroissiens : Monseigneur Verinas, charismatique évêque de la capitale ; Oranne Ie la Papesse, Yosa le surdoué, Hattam le savant fou… La guerre contre l’extrémisme religieux s’annonce compliquée…

Henri Duboc signe ici un livre original et ambitieux. Roman d’anticipation à coup sûr, nous sommes dans un futur hélas crédible, – montée des intégrismes, évolution numérique des croyances et des pratiques religieuses. Roman policier sans aucun doute – le suspense est total, qui triomphera, les forces du bien, le malin ? Roman philosophique sûrement – les croyances et les religions survivront-elles au XXIe siècle ? 

Dieu 2.0 est le premier opus d’une trilogie. Ce premier tome se conclut par une fin prometteuse qui donne résolument envie d’en savoir plus sur la confrontation entre Verinas et Gabriel. Dans les deux tomes suivants le lecteur retrouvera bien évidemment les différents protagonistes de La papesse on line. La parution des deux derniers épisodes est prévue dans le premier semestre 2016.

Autre ouvrage d'Henri Duboc aux Editions Lajouanie : Dieu 2.0, bye bye internet - Episode 2

19,00 €

≡ Cet ouvrage au format numérique (ebook)

Extraits

« – Le petit plaisir charnel offert par la lecture sur papier n’était plus porté que par quelques nostalgiques, dans un monde qui s’habituait volontiers aux écrans à textures. Aussi quand arriva la ratification du septième protocole de Kyoto en 2036, le papier fut enterré sans cris ni larmes… »

***

« – Votre Sainteté, un e-mail du président allemand. Il s’inquiète de la montée des Évangélistes sectaires sur le Net et souhaite vous rencontrer pour…
– Justement ! Répondez-lui qu’au Vatican on exècre le numérique ! Dites-lui qu’ici, on ne fait confiance qu’au papier, et qu’il n’a qu’à m’envoyer une lettre ! Et surtout, qu’il l’écrive lui-même ! »

***

« – Relax, Gabriel… Si j’étais passé à travers la porte j’aurais fait sensation, mais vous m’avez ouvert, non ?
– Vous en avez de bonnes ! Personne n’a remarqué que vous êtes un hologramme. Mais tout le monde me voit prendre un café avec un hurluberlu sénile peinturluré en jaune ! Il ne vous manque… que des tatouages, bon Dieu ! »

Egalement dans notre catalogue

Newsletter

Sky Bet by bettingy.com